compteur blog" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

À Collioure, des messages sur les plaques d’égouts pour lutter contre la pollution! Une idée intéressante pour une prise de conscience!

Publié le par Carolyonne89

Une région absolument magnifique et dont le littoral est à couper le souffle.. Alors,  on ramasse ses mégots et autres déchets pour préserver la diversité et continuer à l'admirer... 

 

PUB / MARKETING
À Collioure, des messages sur les plaques d’égouts pour lutter contre la pollution
  •  
  •  
  •  
  •  
 
L'idée est simple mais le message est fort. La commune de Collioure, dans les Pyrénées-Orientales, a eu l’idée de sceller une plaque à côté de 13 bouches d’égouts sur laquelle est inscrit : “Ne rien jeter. Ne rien vider. La mer commence ICI”. Le message est clair et s’adresse aux passants qui confondent les bouches d’égouts avec des poubelles en pensant que le principal est que le détritus disparaisse.

 

 

Car à Collioure comme dans bien d’autres communes, les bouches d’égouts servent à récupérer les eaux de pluie pour les faire circuler dans des canaux sous-terrains qui, finalement, se jettent à la mer. Le mégot de cigarette que vous allez donc jeter le matin à travers les grilles, vous pourrez donc le retrouver lors de votre baignadel’après-midi même… Et si jeter quelque chose dans les égouts ne choque personne à première vue, jeter un détritus directement dans la mer est déjà beaucoup plus évocateur !

"La Mer commence ici" : ces plaques d'égouts sensibilisent à la pollution des eaux

Crédits : France 3 Occitanie

Une sensibilisation insolite, très simple à mettre en place et qui marque les esprits. Cette action fait partie d’une opération plus globale de sensibilisation au respect de la biodiversité de Collioure, comme nous le révèle France 3 Occitanie qui a même réalisé un petit reportage pour présenter l’initiative.

La ville de Collioure

Crédits : collioure.fr

Imaginé par : la commune de Collioure
Source : france3-regions.francetvinfo.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article