Macron livre l'industrie française au capital financier mondialisé, et le commentaire critique de Jean LEVY

Publié le par Jean Lévy

Cet article est reposté depuis Ça n'empêche pas Nicolas.