En 2011, le gouvernement assurait que les consommateurs n'auraient pas à payer "un centime" pour l'installation des compteurs électriques Linky. Pourtant, l'association UFC-Que Choisir est formelle, malgré les gains des infos collectées très rentables pour Enedis, les clients vont payer en plus d'être "espionnés"!

Publié le par Carolyonne89

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article